Indices des livres

Cette section a pour but de réunir des indices contenus dans les livres, prouvant que certains événements étaient inéluctables

Toutes les pages mentionnées ci-dessous renvoient aux versions grand format françaises des Tomes en question.

Pourquoi Sirius allait mourir (Tome 5):

  • Page 74, lorsque Harry entre dans le Square Grimmaurd, il est écrit :  » …comme s’il venait d’entrer dans la maison d’un mourant. » Déjà un indice.
  • Lorsque Fred et George s’amusaient à faire léviter les couteaux dans le Square Grimmaurd, ils perdirent soudain le contrôle de leurs objets : tous tombèrent très près de Sirius : un indice prévoyant sa mort ?
  • Page 587, Harry a une sorte de « pressentiment « :  » Il ne voulait pas quitter Sirius. Ce départ lui laissait une mauvaise impression. Il ne savait pas quand ils se reverraient … »
  • Dans le premier tome, Ronan le centaure déclare : » Les innocents sont toujours les premières victimes ». Sirius était bel et bien un innocent…..
  • Lorsque Harry et les Weasley sont allés à l’hôpital Ste Mangouste, et qu’ils se trouvaient à l’étage des ‘Blessures Par Créatures Vivantes’, une plaque indiquait : Salle Dai Llewellyn, dit le Dangereux : morsures graves.

    En français, effectivement, pas de quoi voir un lien avec la mort de Sirius.

    Cependant, en anglais :Creature-Induced Injuries (étage)

    Dangerous
    Dai Llewellyn Ward
    Serious Bites

    Si vous prenez les premiers mots de chacune de ces phrases, qu’obtenez-vous ?

    Creature dangerous dai serious ?

    Non, Kreacher dangerous Die Sirius (Kreattur dangereux, meurt Sirius….)…..

– Pourquoi Peter Pettigrow (Croûtard) était un ‘méchant’, et Sirius un ‘gentil’ (Tome 3):

  • Tout au long du livre, Pattenrond, le chat de Hermione (qui n’est pas un vrai chat, cf. Les Animaux Fantastiques) courait sans cesse après Croûtard, et adorait Sirius Black. On peut en déduire qu’il savait faire la part des choses entre les bons et les méchants, même s’il est normal pour un chat de courir après un rat (bien qu’il détestait réellement Croûtard, alias Peter Prttigrow.