Tome 2 – Harry Potter et La Chambre des Secrets

Harry est retourné chez son oncle et sa tante et subit les conséquences des actes odieux que commet son cousin Dudley.

Il se rappelle le jour où Ron et Hermione sont devenus des amis et depuis qu’Harry ne reçoit plus de courrier de leur part, il se croit abandonné.

Il découvre alors un elfe de maison nommé Dobby qui va être la clé du mystère ; c’est en effet lui qui interpelait toutes les lettres que les amis d’Harry écrivaient. Dobby le met en garde et essaie de le convaincre de ne pas retourner à Poudlard car une terrible malédiction va venir s’abattre sur les élèves. Mais Harry explique à l’elfe qu’il n’a pas sa place dans le monde des Moldus et qu’il doit absolument aller à Poudlard. Harry n’écoutant pas Dobby,l’elfe, en tant que ‘punition’ jette un gâteau sur le tête de la femme d’un gros client, que la famille Dursley recevait en ce moment même. Puis, Dobby disparaît. Furieux, l’oncle Vernon enferme Harry dans sa chambre avec des barreaux jusqu’au jour où Ron vient le chercher avec la voiture volante pour l’amener au Terrier, la maison de Ron.

Un fois à la gare de Kingcross, le passage qu’ Harry et Ron ont essayé d’emprunter en dernier s’est fermé et ils se retrouvent coincés à la gare . Les deux jeunes sorciers décident alors d’emprunter la voiture volante de Mr Weasley mais ils n’auraient pas dû : ils se font voir par quelques moldus, manquent de se faire écraser par le train, Harry a failli tomber dans le vide et pour couronner le tout, ils se retrouvent coincés dans le saule cogneur de Poudlard et se croient renvoyés mais Mrs McGonnagal ne les a que sévèrement punis. C’est alors que pendant sa punition avec Lockart ( Professeur de Défense Contre Les Forces Du Mal ) puis deux fois après , Harry entend une voix aigue, menacant de tuer et d’écorcher.

Ils découvrent la chatte de Rusard pétrifié, puis Colin Crivey, un admirateur de Harry, NickQuasi sans tête, Justin et enfin Hermione. Harry manque de se faire écraser par un cognard ensorcelé par Dobby. C’est également lui qui a fermé la barrière de la gare et qui était le serviteur de Lucius Malefoy.

Une fois le mystère résolu, Harry et Ron savent qu’un serpent nommé Basilic était la cause de toutes ces pétrifications et Ginny qui avait auparavant écrit des messages de menace sur le mur de l’école avec du sang était sous l’emprise du sort de Tom Elvis Jedusor alias Voldemort.

Encore plus éprouvant que le premier, avec une histoire logique et attrayante jusqu’à la fin du roman, JK Rowling parvient une fois de plus à nous captiver grâce à Harry Potter, son petit sorcier fétiche.